Vous êtes ici :
HomeAstuces InformatiquesQuestions fréquentes

Quelle est la signification de l'abréviation « RAM » ?

Définition du mot RAM, Random Access Memory. Egalement appelée mémoire vive, ce type de mémoire permet de stocker les données des programmes en cours d'exécution sur un ordinateur

Combien de Français sont inscrit sur des sites communautaires ?

Les sites communautaires tels que Facebook ou encore Twitter sont en plein essor en France. Environ 20,3 millions d'internautes français sont inscrits sur au moins un site communautaire. Plus de 8 millions en sont adeptes et se connectent tous les jours.

Quel est le nombre de licences Windows 7 vendues dans le monde ?

Microsoft a annoncé avoir écoulé plus de 175 millions de licences de son nouveau système d'exploitation Windows 7. En huit mois, 175 millions de licences de Windows 7 (boîtiers et logiciels installés confondus) ont été vendues dans le monde. Quatre mois après son lancement, Microsoft en avait déjà écoulé 90 millions, à un rythme de 7 licences vendues par seconde. A ce jour, Windows 7 serait ainsi installé sur environ 15% des PC dans le monde.

Comment s'appelle le réseau social français crée en 2001 qui permet de retrouver d'anciens camarades ?

Copaines d'avant est un site Web français de "résautage social". Crée en 2001, il permet aux participants de retrouver d'anciens camarades qui ont partagé leur scolarité ( de l'école primaire en passant au collège jusqu'à l'université), ainsi que leurs activités associatives et professionnelles (entreprises, administrations)

Comment choisir mon nouvel ordinateur, PC ou Mac ?

L'achat d'un ordinateur est parfois un choix difficile tant l'usage qui en est fait est déterminant. Les choses se compliquent encore plus si l'ordinateur doit être utilisé régulièrement par plusieurs personnes…

PC (Windows) ou Mac ?

- Le PC (Windows) est le plus souvent sélectionné car, comme on dit souvent pour les vêtements, « il passe partout » : o il est d'abord bien meilleur marché, même si différentes gammes de prix existent… o … mais surtout il permet de tout faire, et de manière générale les logiciels de tous les éditeurs sont d'abord édités pour Windows, puis pour Mac OS (et encore parfois ils ne le seront jamais…) : § La suite bureautique Office est complète, et ses applications (au premier rang desquelles Word) et formats sont utilisés dans le monde entier en tant que références : lorsque vous cherchez à échanger des fichiers par exemple il faut que de chaque côté on puisse ouvrir ce que l'autre nous fait parvenir ! Côté Internet, le navigateur et la messagerie électronique fournis avec Windows sont également les standards du marché. § Windows offre également des possibilités multimédia de plus en plus sophistiquées : loisirs numériques (photo, vidéo, musique) et utilisation « quasi-professionnelle » (montage vidéo et retouche d'images par exemple) sont au rendez-vous. Là aussi les applications proposées avec Windows et les formats deviennent rapidement les standards du marché. - Mais lorsque son budget le permet, il ne faut pas négliger Macintosh. Légendaire pour son ergonomie et sa facilité d'utilisation pour les néophytes, les « Mac » sont avant tout de merveilleux jouets technologiques multimédia : o Arrêtons-nous sur la musique avec iTunes, le standard du marché : sa bibliothèque musicale est très agréable à utiliser puisqu'on peut par exemple naviguer entre ses pochettes de disques, y compris les CD numérisés. iTunes inclut l'accès au « iTunes Store » -une des seules boutiques en ligne de musique à connaître du succès- et se synchronise parfaitement avec les IPod, les baladeurs numériques les plus répandus (plus de 50% du marché français). Ce succès impressionnant signe le retour en force d'Apple et l'explosion actuelle des ventes d'iPhone, le nouveau « téléphone 3G-baladeur-GPS » de la marque, ne le démentit pas. o Ceux qui souhaitent « composer » de la musique, mais c'est encore plus vrai pour le montage de films ou la création d'albums photo numériques et la retouche d'images, seront impressionnés par la facilité d'utilisation des logiciels ad hoc fournis par Mac en standard. Vous deviendrez vite un professionnel de votre loisir préféré…

Le choix final est déterminé par des critères comme la puissance de calcul, et la marque : votre budget devient votre meilleur conseiller à ce stade…

Selon votre budget, vous vous verrez proposer des combinaisons de critères techniques (en dehors de ceux spécifiques aux ordinateurs portables) dont les plus importants sont : le processeur (le moteur de l'ordinateur), la mémoire vive (qui « fait tourner » vos logiciels), et la taille du disque dur (qui vous permet de stocker vos fichiers bureautiques ou multimdédia). Vous voilà équipé pour deux ans en moyenne -l'évolution rapide de la technologie rend les ordinateurs rapidement obsolètes, mais en étant très raisonnable vous pourrez garder le vôtre un peu plus longtemps…

Quelles est la capacité de la mémoire vive de l'iPhone 4 ?

La capacité de la mémoire vive de l'iPhone 4 atteint 512 MG. Contrairement à ses prédécesseurs qui atteignaient 128 MG pour iPhone 3G et 256 MG pour l'iPhone 3GS.

Que signifient les initiales IBM ?

International Business Machines est une multinationale américaine innovante dans les domaines de l'Informatique. Elle voit le jour en 1911 d'une fusion et acquiert son nom définitif en 1924. IBM a pour surnon la « Big Blue » en référence au bleu sombre associé à l'entreprise.

Quel a été le tout premier jeu vidéo grand public ?

C'est en 1972 que le jeu vidéo Pong fait son apparition. Très rapidement le jeu connaît un succès mondial. Ce jeu est basé sur le principe du tennis. C'est le début du succès d'un nouveau secteur : Le Jeu Vidéo. L'industrie ne connaît pour l'instant qu'un seul et unique krack en 1983.

Qui a inventé le CD Rom ?

C'est le géant Philips en 1979 qui inventa le CD-ROM mais c'est avec Sony qu'ils feront le lancement commercial en 1982. Le premiers CD-ROM étaient des Compact Disc destinés à stocker de l'audio.

Quel fut le prmier constructeur à commercialiser un PC ?

IBM PC. Le premier PC moins connu sous les dénominations de PC/G ou IBM modèle 5150. C'est le premier ordinateur produit par millions basé sur une puce processeur inventé par Intel. Ce PC disposait tout de même d'un lecteur de disquette de 160Ko...

Portable ou ordinateur de bureau pour la famille ?

Une fois ce premier dilemme cornélien dépassé en arrive un autre : le choix entre un ordinateur fixe ou portable. Si vous quittez souvent votre domicile et que vous souhaitez partir avec votre musique, vos photos, vos films ou simplement votre travail en cours, n'hésitez pas : il vous faut un ordinateur portable, même si à capacités égales, les ordinateurs de bureau sont bien meilleur marché que les portables… Ces derniers ont énormément évolué depuis l'an 2000 : ils sont de plus en plus légers et autonomes, les deux critères les plus importants pour vous guider dans votre choix une fois votre budget fixé. En 2008 sont apparus les Netbooks, qui s'apparentent aux ultra-portables également récemment arrivés chez votre distributeur préféré : ils sont petits, légers et autonomes, et ils sont configurés pour rechercher partout un accès à Internet où que vous soyez, ce qui vous permettra de ne pas rester « offline » même en déplacement. Si vous choisissez un PC de bureau, ce sera donc souvent pour un usage familial à domicile, et vous trouverez dans les grandes surfaces et sur Internet des machines à la fois puissantes et faciles d'utilisation.

Photo numérique : le boom de l'équipement des ménages, et après ?

60% à l'automne 2007, plus de 70% aujourd'hui, l'appareil photo numérique est en passe de devenir aussi commun qu'un téléviseur : non seulement les possesseurs d'appareils argentiques classiques remplacent progressivement leur équipement par du numérique, mais en plus ceux qui n'avaient pas d'appareil photo en ont désormais un, même s'il n'est qu'une fonctionnalité de leur téléphone mobile dernier cri !

Tous les Français équipés, pour quoi faire ? Qu'est-ce qui peut bien expliquer que la photo soit devenue un loisir encore plus répandu avec l'apparition de la photo numérique ? C'est tout simplement le côté pratique : avant, la photo, c'était tout un art, et au minimum une occupation coûteuse qui exigeait des déplacements (pour l'impression) et beaucoup de soin avec un matériel cher et fragile (appareils mais aussi pellicules…). Avec la photo numérique, l'impression est devenue un luxe que les cadres photo numériques remplacent avantageusement, et le matériel et devenu plus compact et robuste, pour une qualité dont la progression ces dernières années n'a cessé de nous étonner. De plus, le lien numérique avec l'informatique et Internet ouvre des possibilités inespérées pour les photographes d'antan : stockage et classement de milliers de photos en quelques clics, nombreux moyens de partager ses photos, de la clé USB à l'album photo en ligne, avec un degré de sophistication toujours en progression. C'est aujourd'hui un jeu d'enfant par exemple de créer un album photo « bien décoré » en ligne, et de proposer à ses proches de visionner un diaporama dudit album en un seul clic ! Photo mobile : un usage au quotidien plutôt agréable Le nouveau relai de croissance de la photo numérique vient de la mobilité : aujourd'hui pratiquement tous les téléphones mobiles du marché intègrent un appareil photo, et le couple mobilité-photo a converti les derniers réfractaires qui sont devenus « comme tout le monde » des photographes amateurs avertis. Que ce soit pour montrer son dernier achat, ou même pour proposer un choix dans un magasin à quelqu'un qui est à des milliers kilomètres de vous, la photo mobile propose aujourd'hui une « utilisation de tous les jours » naturelle et même évidente pour tous. C'est pourquoi la profession en flèche du taux d'équipement n'est pas prête de s'arrêter : la photo numérique ne connaît pas la crise –elle permet même avec tous les outils de partage existants de faire des économies sur les tirages !

Sécurité numérique : quelles sont les principales menaces ?

Après l'ère de l'email et surf, les moteurs de recherche puis les encyclopédies collaboratives et donc communautaires en ligne (Wikipédia), les réseaux sociaux (Facebook) et les sites de publication de vidéos personnelles (Youtube, Dailymotion) ont permis le développement d'Internet comme média « de tous vers tous » à l'opposé de la diffusion TV ou média traditionnels « de 1 vers tous »… Youtube, Current TV et bien d'autres permettent à chacun d'être journaliste ou réalisateur, de publier ses sketches, ses films amateurs ou sa musique avec une chance significative de faire le tour de la planète !

C'est une véritable révolution que nous sommes en train de vivre mais ne nous leurrons pas, nous n'en sommes qu'au tout début… Nous sommes tous encore « câblés » sur l'ancien paradigme du médium traditionnel qui nous impose son format, son contenu et son horaire, et ses stars : le contenu est formaté pour plaire à toute la famille, et en général on se limite au plus petit dénominateur commun… Alors que dès aujourd'hui les nouvelles formes de TV et surtout les outils liés au développement d'Internet permettent de consommer les médias tellement différemment, le journal de 20 heures a toujours ses adeptes ! Mais le changement est en marche, et la baisse d'audience du JT de TF1 n'est peut-être pas uniquement liée au remplacement de PPDA par Laurence Ferrarri… Du « 1 vers tous » au « tous vers tous » : équipements et outils numériques Chacun au sein du foyer peut déjà accéder à SON propre contenu sur le terminal qui lui convient le mieux : · TV/Home cinéma, ordinateur, mais aussi téléphone mobile et chaînes hi-fi sont aujourd'hui reliés entre eux pour que cessent les batailles de télécommandes qui ne seront bientôt qu'un lointain souvenir, prêtant à sourire… · Des outils comme les « média center » savent lier votre TV aux diverses mémoires numériques d'ordinateurs ou de simples disques durs présentes chez vous. · Et physiquement parlant, le Wifi mais aussi le C.P.L. (Courant Porteur en Ligne) permettent de transporter simplement les contenus du Web ou de l'ordinateur par les airs ou sur votre réseau électrique sans vous encombrer de câbles inutiles… En combinant tous ces outils habilement grâce au technicien PC30 le plus proche, chaque membre de la famille est connecté à son contenu préféré sans gêner l'autre, ce qui n'empêche pas le partage en famille, qui est même facilité par les possibilités grandissantes de profiter de l'émission préférée ou du film à voir tous ensemble et au moment qui convient le mieux à tous (contrôle du direct, enregistrement, vidéo à la demande…). Mais souvent les différences de génération ou de sexe font qu'au moment de se détendre via les divers loisirs numériques existants, les préférences des uns ne s'accordent pas forcément aux goûts des autres… Ce qui désormais ne pose plus aucun problème : papa peut regarder le match de foot en HD dans le salon sur son grand écran plat, pendant que maman s'offre une séance cinéma sur le 2ème téléviseur du foyer ou son ordinateur personnel, que leur fils de 12 ans, déjà réalisateur, est occupé dans sa chambre au montage sur son ordinateur de son propre court-métrage tourné le jour même à l'école et qu'il souhaite diffuser à tous ses amis le soir même, sans oublier sa grande sœur qui discute en visiophonie via sa webcam et à moindre coût grâce à Internet avec son petit ami australien… Le nouveau modèle médiatique Certains artistes musicaux, pensant à raison contourner la problématique du piratage, proposent déjà directement –sans faire appel à leur maison de disque- à leurs fans leur nouveau tube sur Internet, à un tarif qui certes ne permet pas de rémunérer ladite maison de disque mais qui peut encourager certains à acheter les morceaux concernés plutôt que de les pirater à la première occasion. Ceci n'est qu'un exemple, et qui concerne les professionnels, mais n'importe quel amateur peut aujourd'hui décider de réaliser son rêve de devenir musicien, cinéaste ou tout simplement journaliste d'investigation en publiant son contenu sur la Toile sur les sites spécialisés qui permettent d'accéder à une visibilité minimale… A la qualité de la publication en question de faire le reste… L'univers où l'évolution est la plus rapide est celui des actualités : souvenez-vous au moment des attentats du métro londonien : les seules images de la catastrophe nous sont venues de simples citoyens qui ont filmé la scène qui se déroulait sous leurs yaux à l'aide de leurs téléphones mobiles. Et Current TV, la chaîne de TV fondée par un certain Al Gore aux Etats-Unis, est l'exemple parfait du médium du 21ème siècle : accessible aussi bien par Internet que par la TV (câblée), elle diffuse 50% de programmes produits par des professionnels et 50% de contenus publiés par des particuliers, avec une visibilité déterminée par la popularité de chaque vidéo (note moyenne donnée par ses pairs au journaliste en herbe)… Cette véritable révolution dans notre manière de consommer (voire de produire par nous-mêmes) les médias concerne -en plus de l'univers médiatique- l'ensemble de la filière artistique : musique, cinéma, arts picturaux, littérature… Aucun professionnel n'échappera désormais à la concurrence de tous les amateurs qui n'attendent que de passer du rêve à la réalité en diffusant au plus grand nombre les œuvres qu'ils ont produites en utilisant déjà les outils du réseau : communautés de centres d'intérêt pour les connaissances techniques, studios virtuels de montage vidéo ou photo permettant de tout faire à la manière des meilleurs… Liberté absolue… L'univers du contenu, à consommer ou à produire et dans tous les cas à partager, c'est l'Internet d'aujourd'hui et de demain, et chacun est concerné car tous profiteront de cette liberté absolue qu'offre le réseau : · Liberté en termes de production et de diffusion ou de simple consommation de contenus · Liberté encore si on prend un instant pour mesurer l'évolution impressionnante des outils de communication permettant de faire le tour de la planète ou simplement de son cercle de proches en quelques clics… Liberté pour le meilleur ou pour le pire ? Certains affirment que trop d'info tue l'info… Mais le rôle de filtre de l'expert professionnel n'en est que renforcé, et au moins les régimes autoritaires auront-ils plus de mal à dissimuler les informations qui les dérangent… Enfin, la concurrence des professionnels par des amateurs, généralemeent fortement décriée par les professionnels journalistes ou artistes, peut déboucher sur plus de « richesse culturelle » pour tous dans la mesure où le rôle du professionnel est amené à évoluer : de producteur, il deviendra en plus expert, conseiller ou arbitre : et pourquoi pas ?

Internet & vous : quels sont les nouveaux usages du web ?

Après l'ère de l'email et surf, les moteurs de recherche puis les encyclopédies collaboratives et donc communautaires en ligne (Wikipédia), les réseaux sociaux (Facebook) et les sites de publication de vidéos personnelles (Youtube, Dailymotion) ont permis le développement d'Internet comme média « de tous vers tous » à l'opposé de la diffusion TV ou média traditionnels « de 1 vers tous »… Youtube, Current TV et bien d'autres permettent à chacun d'être journaliste ou réalisateur, de publier ses sketches, ses films amateurs ou sa musique avec une chance significative de faire le tour de la planète !

C'est une véritable révolution que nous sommes en train de vivre mais ne nous leurrons pas, nous n'en sommes qu'au tout début… Nous sommes tous encore « câblés » sur l'ancien paradigme du médium traditionnel qui nous impose son format, son contenu et son horaire, et ses stars : le contenu est formaté pour plaire à toute la famille, et en général on se limite au plus petit dénominateur commun… Alors que dès aujourd'hui les nouvelles formes de TV et surtout les outils liés au développement d'Internet permettent de consommer les médias tellement différemment, le journal de 20 heures a toujours ses adeptes ! Mais le changement est en marche, et la baisse d'audience du JT de TF1 n'est peut-être pas uniquement liée au remplacement de PPDA par Laurence Ferrarri… Du « 1 vers tous » au « tous vers tous » : équipements et outils numériques Chacun au sein du foyer peut déjà accéder à SON propre contenu sur le terminal qui lui convient le mieux : · TV/Home cinéma, ordinateur, mais aussi téléphone mobile et chaînes hi-fi sont aujourd'hui reliés entre eux pour que cessent les batailles de télécommandes qui ne seront bientôt qu'un lointain souvenir, prêtant à sourire… · Des outils comme les « média center » savent lier votre TV aux diverses mémoires numériques d'ordinateurs ou de simples disques durs présentes chez vous. · Et physiquement parlant, le Wifi mais aussi le C.P.L. (Courant Porteur en Ligne) permettent de transporter simplement les contenus du Web ou de l'ordinateur par les airs ou sur votre réseau électrique sans vous encombrer de câbles inutiles… En combinant tous ces outils habilement grâce au technicien PC30 le plus proche, chaque membre de la famille est connecté à son contenu préféré sans gêner l'autre, ce qui n'empêche pas le partage en famille, qui est même facilité par les possibilités grandissantes de profiter de l'émission préférée ou du film à voir tous ensemble et au moment qui convient le mieux à tous (contrôle du direct, enregistrement, vidéo à la demande…). Mais souvent les différences de génération ou de sexe font qu'au moment de se détendre via les divers loisirs numériques existants, les préférences des uns ne s'accordent pas forcément aux goûts des autres… Ce qui désormais ne pose plus aucun problème : papa peut regarder le match de foot en HD dans le salon sur son grand écran plat, pendant que maman s'offre une séance cinéma sur le 2ème téléviseur du foyer ou son ordinateur personnel, que leur fils de 12 ans, déjà réalisateur, est occupé dans sa chambre au montage sur son ordinateur de son propre court-métrage tourné le jour même à l'école et qu'il souhaite diffuser à tous ses amis le soir même, sans oublier sa grande sœur qui discute en visiophonie via sa webcam et à moindre coût grâce à Internet avec son petit ami australien… Le nouveau modèle médiatique Certains artistes musicaux, pensant à raison contourner la problématique du piratage, proposent déjà directement –sans faire appel à leur maison de disque- à leurs fans leur nouveau tube sur Internet, à un tarif qui certes ne permet pas de rémunérer ladite maison de disque mais qui peut encourager certains à acheter les morceaux concernés plutôt que de les pirater à la première occasion. Ceci n'est qu'un exemple, et qui concerne les professionnels, mais n'importe quel amateur peut aujourd'hui décider de réaliser son rêve de devenir musicien, cinéaste ou tout simplement journaliste d'investigation en publiant son contenu sur la Toile sur les sites spécialisés qui permettent d'accéder à une visibilité minimale… A la qualité de la publication en question de faire le reste… L'univers où l'évolution est la plus rapide est celui des actualités : souvenez-vous au moment des attentats du métro londonien : les seules images de la catastrophe nous sont venues de simples citoyens qui ont filmé la scène qui se déroulait sous leurs yaux à l'aide de leurs téléphones mobiles. Et Current TV, la chaîne de TV fondée par un certain Al Gore aux Etats-Unis, est l'exemple parfait du médium du 21ème siècle : accessible aussi bien par Internet que par la TV (câblée), elle diffuse 50% de programmes produits par des professionnels et 50% de contenus publiés par des particuliers, avec une visibilité déterminée par la popularité de chaque vidéo (note moyenne donnée par ses pairs au journaliste en herbe)… Cette véritable révolution dans notre manière de consommer (voire de produire par nous-mêmes) les médias concerne -en plus de l'univers médiatique- l'ensemble de la filière artistique : musique, cinéma, arts picturaux, littérature… Aucun professionnel n'échappera désormais à la concurrence de tous les amateurs qui n'attendent que de passer du rêve à la réalité en diffusant au plus grand nombre les œuvres qu'ils ont produites en utilisant déjà les outils du réseau : communautés de centres d'intérêt pour les connaissances techniques, studios virtuels de montage vidéo ou photo permettant de tout faire à la manière des meilleurs… Liberté absolue… L'univers du contenu, à consommer ou à produire et dans tous les cas à partager, c'est l'Internet d'aujourd'hui et de demain, et chacun est concerné car tous profiteront de cette liberté absolue qu'offre le réseau : · Liberté en termes de production et de diffusion ou de simple consommation de contenus · Liberté encore si on prend un instant pour mesurer l'évolution impressionnante des outils de communication permettant de faire le tour de la planète ou simplement de son cercle de proches en quelques clics… Liberté pour le meilleur ou pour le pire ? Certains affirment que trop d'info tue l'info… Mais le rôle de filtre de l'expert professionnel n'en est que renforcé, et au moins les régimes autoritaires auront-ils plus de mal à dissimuler les informations qui les dérangent… Enfin, la concurrence des professionnels par des amateurs, généralemeent fortement décriée par les professionnels journalistes ou artistes, peut déboucher sur plus de « richesse culturelle » pour tous dans la mesure où le rôle du professionnel est amené à évoluer : de producteur, il deviendra en plus expert, conseiller ou arbitre : et pourquoi pas ?

Comment s'appelle le caractère '@' ?

Il est utilisé sur Internet principalement dans les adresses de courrier électronique comme séparateur entre le nom d'utilisateur et le nom du domaine de messagerie. Les anglais le prononcent « AT » qui aurait pour origine latine l'idée d'appartenance géographique : « Chez » « Près d'ici ». Un adresse du type Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. peut se lire : utilisateur125 CHEZ orange.

Qu'appelle t'on le WiMAX ?

Le WiMAX (norme 802.16) assure un très haut débit sur de longues distances. Grâce à un débit de plusieurs mégabits par seconde d'une portée maximale d'un vingtaine de kilomètres : c'est le super Wi-Fi. Il a pour objectif d'équiper les territoires ruraux en haut débit plus rapidement que son confrère l'adsl. Il a déjà été déployé dans plusieurs régions et des offres commerciales sont disponibles chez Illiad/Free.

Jusqu'à combien de "point de contact" l'iPad d'Apple peut-il gérer ?

Dans le jeu Plants vs Zombies sur iPad, ce ne sont pas 5 points de contacts comme sur l'iPhone que l'on trouve mais bel et bien 11 points de contacts.
Du coup, dans les phases difficiles du jeu, si vous ne vous en sortez pas tout seul, vous pouvez toujours faire appel à la "main", du moins au "doigt" de la personne qui se trouve à côté de vous.

Qu'est ce qu'un « Troll » en informatique ?

Un troll est l'action de nature à créer une polémique en provoquant les participants d'un espace de discussion tels des forums grâce à un réseau informatique.

Qu'est ce qu'un port USB ?

L'Universal Serial Bus (USB) est une transmission qui sert à connecter des périphériques informatiques à un ordinateur. L'USB a été conçu au milieu des années 1990 afin de remplacer les nombreux ports externes d'ordinateurs lents et incompatibles.

Sur quel réseau social professionnel je peux déposer mon C.V ?

Il existe 2 principaux réseaux sociaux tournés vers une dimension professionnelle. En effet, il y a bien sur Viadeo mais également Linkedin. En juin 2010, le site revendique plus de 70 millions de membre issus de 170 secteurs d'activités dans plus de 200 pays. Ce réseau permet ainsi de publier et partager le CV de l'utilisateur avec ses amis, ses collaborateurs.

Que signifie l'abréviation « LOL » sur une conversation « chat » ?

« LOL » signifie en anglais « Laughing out loud » et se traduit par « rire à voix haute ».

Quel est le nom du pingouin, mascotte de Linux ?

Tux est le nom de la mascotte de Linuxet représente un Manchot réalisé par Larry Ewing.

Qu'est-ce que le pagerank ?

Le PageRank est l'algorithme d'analyse des liens concourant au système de classement des pages Web utilisé par le moteur de recherche Google afin de déterminer l'ordre dans les résultats de recherche qu'il fournit.

Quel raccourci clavier permet en général de renommer un fichier ?

F2 est la touche qui permet de renommer un fichier.

Qu'est ce qu'un « Go » ?

Un « Go » est une unité de mesure utilisée en informatique pour quantifier la taille de la mémoire d'un ordinateur, l'espace utilisable sur un disque dur, la taille d'un fichier, d'un répertoire,…

A quoi correspond l'expression « Facebook », connu pour être l'un des plus importants réseaux sociaux ?

Facebook étant un réseau social sur Internet, a été crée depuis février 2004. Son nom, Facebook, s'inspire des albums photos c'est-à-dire des trombinoscopes ou « facebooks » en anglais regroupant ainsi les photos prises de tous les élèves au cours de l'année scolaire puis distribuées aux étudiants.

end faq